Calligra, passé, présent, future, quelques réponses

Cet article représente ma vue personnelle des évènements, et du future. En aucun cas, celle de la communauté KDE ou du projet Calligra. J’espère que cet article apportera quelques réponses à quelques questions et commentaires.

Un redémarrage

Le déclencheur du changement de nom est bien la conséquence des disputes anciennes et récurrentes au sein de la communauté. On a fait des efforts considérables pour les résoudre. Mais il y avait deux visions différentes tant sur la conduite du projet, que sur ses buts, et elles ne pouvaient pas être conciliées, la conclusion fût qu’une sépération était la meilleure solution. Contrairement à ce qui a pu être dit sur identi.ca, nous n’avons pas chercher à cacher cet aspect dans l’annonce du nouveau nom. Certes, il s’agit d’un déclencheur, mais ce n’est pas la raison qui nous a motivé. Quand les discussions sur la séparation ont débutés, la majorité était en faveur de conserver le nom KOffice, mais doucement, l’idée d’un changement a fait son chemin de nos cerveaux.

Tout d’abord, le nom KOffice a une valeure plus faible qu’il n’y parait, il est souvent associé à une suite bureautique à fort potentielle, mais qui ne le délivre pas, le nom est faiblement connu en dehors de l’univers KDE. Ce n’est pas un si bon nom que ça. Et par dessus tout, KOffice comprend des applications qui ne sont pas habituellement associé au nom “Office”. De plus, un nouveau nom est une bonne opportunité pour un nouveau démarrage, et de ce que j’ai pu voir, cela a apporté une énergie nouvelle au sein du projet, ainsi que la motivation des contributeurs. Et je reste persuadé que cela nous éte utils pour laisser le passé derrière nous, et nous concentrer sur l’avenir de Calligra. Je remercie Jos Poortvliet pour nous avoir conseiller de changer de nom.

Après de longues discussions, nous avons décider d’utiliser Calligra, basé sur le mot calligraphie. Ce n’était pas mon choix favori (surtout que ça sonne un peu comme calli-gras), mais je pense que c’est un bon nom, qui renvois comme référence à l’écriture et la beauté, qui sont deux aspects important pour notre suite d’applications.

Présent

En fait, notre présent est concentré sur la sortie de la version 2.3 de KOffice. Personnellement, je pense que le changement de nom intervient à un mauvais moment, un peu avant une nouvelle version utilisant l’ancien nom, et loin de la première version comportant le nouveau nom. Mais on avait pas le contrôle de l’agenda, surtout que le week-end dernier le projet à migrer à GIT, et il est plus simple d’indiquer aux personnes un nouvel emplacement du code source qui restera constant pour longtemps. Sans compter, que la séparation a précipiter les évènements.

Le future

Il y a de nombreuses spéculations sur l’avenir de Calligra, entre le mobile et le bureau. Plusieurs personnes ont présenté Calligra comme étant orienté ver les mobiles. Pour être clair, c’est faux. Calligra est concentré sur le développement de technologies utilisés pour des applications de bureautique et de créativité. En utilisant ses technologies, le projet Calligra fournit des applications orienté pour les ordinateurs portables et de bureaux, ainsi que des applications pour téléphones portables (et peut-être, pour des tablettes dans le future). Tout cela est développé en utilisant les technologies de KDE et la librairie Android, iPhone, WebOS…), que ce soit sur un ordinateur de bureau, un portable, un téléphone mobile, une tablette, une télévision… Et le tout, avec une interface utilisateur adapté à votre appareil.

Bien entendu, la disponibilité de Qt et de KDE sur une plate-forme n’est pas suffisant pour que Calligra le soit aussi, un travail supplémentaire est nécessaire. La majorité des volontaires développent sous Linux, pour le bureau, tandis que Nokia supporte les efforts pour les téléphones portables et Meego. Toute aide pour d’autres plate-formes est la bien venu.

Personnellement, je trouve ces buts très excitants. Puisque c’est en ligne avec ma vision de ce que l’informatique devrait être dans 10 ans, je ne crois pas à l’avenir des applications web, je vois les serveurs comme des espaces de stockage, tandis que l’intelligence reste distribués sur les clients, avec une collaboration en peer-to-peer, utilisant des standards ouverts tel que ODF.

Au niveau de l’organisation, on veut construire une communauté où chaque contribution est regardée avec le même regard, où le travail des personnes est considéré proprement, avec des discussions amicales. Où les mainteneurs sont des facilitateurs.

J’espère que cela répond à quelques questions, nous allons préparer une FAQ, si vous avez plus de questions, vous pouvez les poser sur ce blog, sur IRC (#calligra sur freenode), sur la liste de discussions calligra-devel ou dans le forum calligra.

This entry was posted in KDE, KOffice, Krita, Logiciel libre and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Calligra, passé, présent, future, quelques réponses

  1. MALLET says:

    Merci pour ce texte, c’est très intéressant. Mais pourriez-vous corriger l’orthographe, ce serait plus facile à lire :
    – Calligra, passé, présent, futurE (sans E) / – sur la séparation ont débutéS (sans S)
    – le nom KOffice a une valeurE (sans E) / -bureautique à fort potentielLE (sans LE)
    – persuadé que cela nous éte utilS (sans S mais avec E)
    – Jos Poortvliet pour nous avoir conseilleR (sans R mais avec E accent aigu)
    – discussions, nous avons décideR (sans R mais avec E accent aigu)
    – bon nom, qui renvoiS (sans S mais avec E) / – Mais on **N’**avait pas
    – la séparation a précipiteR (sans R mais avec E accent aigu)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>